À propos

10 nov 2010 by admin, Commentaires fermés

Le traitement de l’information fait aujourd’hui, de plus en plus souvent, débat. Un débat qui manifeste un décalage entre la société et ceux qui produisent l’information. Les uns ont le sentiment que l’information n’est pas suffisamment fiable, qu’elle présente une hiérarchie des faits ou des problèmes qui prête à discussion, qu’elle souffre de préoccupations liées à la recherche du spectaculaire, à la concurrence entre les médias. Ils posent la question de la responsabilité des journalistes et de leurs entreprises, et les interrogent sur leur déontologie et les moyens de la faire respecter. Les journalistes, quant à eux, comme les entreprises de médias, invoquent les conditions d’exercice de leur activité, les contraintes qui sont les leurs, qu’il s’agisse de la rapidité, des techniques ou de l’économie.


Les Entretiens de l’information partent de la conviction que la meilleure garantie de la qualité de l’information relève de la responsabilité individuelle et collective des journalistes. Ils entendent être une contribution à celle-ci par les réflexions, discussions, confrontations qui s’y tiennent. Une telle démarche ne peut que s’inscrire dans la durée. En tant que tels, les Entretiens de l’Information ont vocation à stimuler des démarches de formation, de réflexion interne aux rédactions, de dialogue entre les rédactions et leur public, etc. d’où la place privilégiée qui est faite aux écoles de journalisme et aux médiateurs. Ils n’ont en revanche aucune prétention préconisatrice ou normative. A chacun d’en tirer les conclusions qui le concerne.

Jean-Marie Charon, président des Entretiens de l’information

Comments are closed.